Les idéaux (Aurélie Filippetti)

note: 4les idéaux Patricia - 11 janvier 2019

Roman assez original.
J'ai été attirée par la couverture [...]

Barbe bleue (Amélie Nothomb)

note: 4barbe bleue Danielle - 22 décembre 2018

Une version moderne de ce conte écrite avec [...]

Tous les bruits du monde (Sigrid Baffert)

note: 4Amour exilé Espace jeunesse - 19 décembre 2018

Dans ce roman historique, Sigrid BAFFERT nous transporte dans la [...]

Et toi tu t'y mets quand ? (Myriam Levain)

note: 4Le parcours d'une femme face à la PMA Espace adulte - 5 décembre 2018

La journaliste Myriam Levain nous raconte son expérience personnelle sur [...]

Calendrier
« janvier 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Espace adulte

 

L'histoire sans fin (Michael Ende)

note: 5Le livre dont vous êtes le héros. Espace adulte - 22 janvier 2019

Alors qu’il tente d’échapper à des enfants qui le harcèlent, Bastien, un petit garçon passionné par les livres, se réfugie chez un libraire et lui dérobe un roman au titre mystérieux : « L’histoire sans fin ».
En retard à l’école, il s’enferme au grenier et commence sa lecture. Il se passionne bientôt pour l’aventure d’un jeune guerrier recruté pour secourir Fantasia, un pays imaginaire dont l’impératrice se meurt…
Cette réédition d’un classique de la littérature jeunesse vous permettra de découvrir ou redécouvrir cette merveilleuse histoire à cheval sur deux univers, le réel et la Fantasy, et qui, adaptée au cinéma dans les années 80, aura fait rêver bien des générations d’enfants. Un conte décidément indémodable.

La quête de l'oiseau du temps n° 1
La conque de Ramor (Régis Loisel)

note: 5A la recherche du volatile perdu. Espace adulte - 17 janvier 2019

Le monde d’Akbar est en passe de voir ressurgir un dieu malfaisant, Ramor.
Afin qu’il demeure prisonnier de la conque dans laquelle il a été enfermé, la sorcière Mara a besoin de l’oiseau du temps qui lui permettra de terminer une longue série d’incantations. Elle dépêche alors sa fille, l’impétueuse Pelisse, et un ancien chevalier, Bragon. Tous deux vont partir pour une quête semée de rencontres inattendues et de dangereux obstacles.
S’il est une série BD incontournable dans ce genre foisonnant qu’est la Fantasy, c’est bien « La quête de l’oiseau du temps ». On y retrouve tout ce qui compose un véritable classique et chef-d’œuvre: un dessin magnifique et expressif, des personnages au caractère bien trempé, des créatures totalement fascinantes, et surtout une histoire incroyablement captivante au dénouement inattendu.
Vous vous souviendrez longtemps de cet incroyable périple…

Beyoncé est-elle féministe ? ... et autres questions pour comprendre le féminisme (Raphaëlle Rémy-Leleu)

note: 4Tout comprendre du féminisme. Espace adulte - 22 novembre 2018

Ce petit ouvrage est un indispensable : il permet d’aborder le féminisme sous tous ses aspects, de manière très ludique. Le mouvement MeToo évidemment est expliqué, mais aussi d'autres thèmes comme le slut-shaming, et les violences conjugales par exemple. On y retrouve aussi mentionnées les grandes figures qui ont fait avancer le mouvement… Bref, une foultitude d’informations bien utiles et de synthèses pertinentes, ponctuées des jolis croquis de Diglee.

Mujirushi : le signe des rêves n° 1
Mujirushi (Naoki Urasawa)

note: 4Une aventure parisienne. Espace adulte - 22 novembre 2018

Tout va mal pour Kasumi : l’entreprise de son père est en faillite et son épouse le quitte.
C’est alors que père et fille vont tous deux se voir proposer un étrange marché par le plus délirant des trafiquants d'art : partir à Paris et faire semblant de dérober un célèbre tableau du Louvre, afin de permettre entre temps la vente d’une copie passant pour l’original…
Urasawa accepte une commande du Musée du Louvre et s’amuse avec les clichés français. C’est drôle et enlevé, sans doute pas l’œuvre la plus extraordinaire de son génial auteur, mais néanmoins un manga très frais et agréable à lire. On passe un excellent moment.

La mort aux yeux de cristal (Etienne Oburie)

note: 3Meurtres à l'italienne. Espace adulte - 27 septembre 2018

A Rome, Radka, un jeune modèle en pleine ascension, devient la cible d’un redoutable tueur en série.
Arme blanche et énucléations sanglantes, cette bande dessinée est un hommage non dissimulé au giallo, ce polar italien qui a donné également naissance à de nombreux films de genre. De fait, impossible de ne pas penser aux films de Dario Argento (le maître !), auquel le titre même de la BD fait ostensiblement allusion.
Amusant à lire, surtout pour les références scénaristiques et visuelles. L’intrigue s’avérant quant à elle légèrement tortueuse…

Le bourreau de Gaudi (Aro Sáinz de la Maza)

note: 3Un serial killer à Barcelone. Espace adulte - 18 septembre 2018

Après le meurtre d’un haut fonctionnaire de Barcelone, le commissaire Malart, dépressif depuis le suicide de son neveu, est appelé à reprendre du service. A ce caractère bien trempé, on adjoint une jeune équipière dynamique, et le duo part alors sur les traces d’un tueur en proie à une revanche tenace et à une curieuse obsession pour Antonio Gaudi, le célèbre architecte.
Un polar qui nous fait voir Barcelone avec les yeux d’un habitant désabusé : tourisme de masse et cynisme des nantis, face à la pauvreté d’une classe sociale défavorisée qui cherche surtout à survivre…

Métaphysique des tubes (Amélie Nothomb)

note: 3L'enfant roi. Espace adulte - 25 juillet 2018

La petite enfance très atypique d’Amélie Nothomb: de sa naissance à ses 3 ans, la petite fille relate l’évolution de son comportement. Un récit jubilatoire où l’auteure nous livre aussi ses sentiments et ses anecdotes, souvent très amusantes, sur sa vie au Japon. Un court roman pour faire connaissance avec le style si particulier d’Amélie Nothomb.

The end (Zep)

note: 3Apocalypse now. Espace adulte - 6 juillet 2018

En Suède, un petit groupe de scientifiques étudie le milieu végétal environnant. Ils s’inquiètent d’un changement anormal et brutal du comportement des animaux sauvages: ceux-ci craignent de moins en moins les humains. Rapidement, ils soupçonnent une entreprise pharmaceutique locale d’avoir déversé des produits nocifs dans la nature, substances qui auraient pu causer cette mutation. Mais la réalité pourrait s’avérer bien plus inquiétante…
Zep se lance dans un récit d'anticipation écolo, accompagné de splendides illustrations, et c'est plutôt réussi.

King of Eden n° 1 (Ignito)

note: 3Attention: série manga contagieuse! Espace adulte - 4 juillet 2018

La population de petits villages isolés est décimée par un étrange virus, les habitants s‘entretuant sauvagement.
Ces phénomènes alertent les services secrets coréens qui enquêtent sur le sujet. La contamination proviendrait d’un site archéologique nouvellement découvert, et aurait été propagée par des groupes terroristes.
Un homme mystérieux, présent sur tous les lieux des carnages, devient le suspect numéro un…
« King of eden » se distingue de la majorité des thrillers horrifiques par son scénario redoutable faisant écho aux sujets d’actualité, comme la montée en puissance du radicalisme et la menace de nouvelles armes biologiques, le tout teinté de mystère entourant l’Ancien Testament.
Si vous aimez Dan Brown et son « Da Vinci Code », vous ne pourrez plus lâcher « King of Eden » !

Calliope (Tabitha King)

note: 4Celle qui a tous les dons. Espace adulte - 2 mai 2018

Calliope raconte son enfance dans les années 50, en Alabama.
Lorsqu’elle a 7 ans, son père, nouveau riche travaillant dans la vente d’automobiles, est enlevé puis assassiné par deux employées d’un hôtel durant le séjour de la famille à la Nouvelle Orléans. Sa mère, suspectant un sordide complot, l’entraine dans sa fuite et trouve refuge dans une maison d’hôte en Floride où elles se font oublier. Elles y vivent toutes deux dans une précarité relativement heureuse, mais après ce meurtre abominable, il leur reste encore quelques découvertes à faire...
Un récit poétique et subtil qui fait la part belle aux personnages féminins, et un roman à quatre mains de deux grandes plumes du genre : le regretté Michael McDowell, scénariste de génie (« Beetlejuice », « La quatrième dimension »…), et l’épouse du maître de l’horreur, Stephen King.

Les petites contemplations n° 1 (Ren Yao)

note: 3Instants chinois. Espace adulte - 12 avril 2018

Yao Ren est un authentique adepte du « Carpe diem » : il aime savourer l’instant présent et le croquer joliment. Le blogueur illustre ses promenades solitaires, sous la pluie, ses découvertes culinaires, ses observations quotidiennes, et agrémente ses dessins de réflexions poétiques et méditatives… Une agréable et dépaysante balade chinoise.

Série Valerie Hart n° 2
Love murder (Saul Black)

note: 3Leçons d'une tueuse. Espace adulte - 3 avril 2018

Valerie Hart, le retour! Sur les traces d’un serial killer pervers et minutieux, l’enquêtrice de « Leçons d’un tueur » va devoir collaborer avec une criminelle sous les verrous depuis six ans, Kathrine Glass, qui connait bien le suspect et pour cause. En duo, ils ont jadis perpétré une série de meurtres particulièrement atroces et sadiques. Une enquête scabreuse qui déstabilise totalement Valerie, et qui pourrait bien la mettre en danger, elle et ses proches.
Un suspens impeccable et un quasi sans faute encore pour ce redoutable thriller de Saul Black.

En attendant l'Apocalypse (Paul Kirchner)

note: 4Delirium très dense. Espace adulte - 17 février 2018

Paul Kirchner regroupe ici ses meilleures histoires et illustrations, des années 70 jusqu’à aujourd’hui : de la série « Dope rider », au couv’ de magazines, en passant par des thèmes qui l’ont particulièrement inspirés, cet ouvrage est une source d’inépuisable créativité… et d’émerveillement pour le lecteur amateur de sulfureux comics. Un ouvrage d’anthologie à lire et relire qui nous plonge dans l’univers psychédélique de cet incroyable auteur.

L'esprit de Lewis n° 1 (Lionel Richerand)

note: 5Romance gothique. Espace adulte - 16 février 2018

Angleterre, 1895. Lewis Pharamond est un jeune noble qui vient de perdre sa mère adorée. Celle-ci lui laisse en héritage les quatre demeures familiales, mais il ne désire que celle de l’île de Childwickbury, et s’empresse de donner les autres à ses trois sœurs reconnaissantes. De retour à Childwickbury, le jeune homme souhaitant devenir écrivain s’isole en quête d’inspiration dans l’imposant manoir, entouré d’une étonnante collection de curiosités ramenée des lointains voyages paternels. Une nuit, un fantôme n’ayant d’autre souvenir que celui de son prénom, Sarah, lui apparait: Lewis va alors chercher à comprendre les circonstances tragiques dans lesquelles l’ensorcelante inconnue a péri, afin de délivrer son âme torturée…
On est subjugué et conquis par la beauté des illustrations de Richerand, et la qualité scénaristique de cette bande dessinée éblouissante, aussi envoutante qu’une nouvelle d’Edgar Allan Poe.

Le diable dans la ville blanche (Erik Larson)

note: 4H.H. Holmes, le premier serial killer. Espace adulte - 29 décembre 2017

Ce roman n’en est pas vraiment un : il s’agit plutôt d’un récit historique, habilement raconté, mais le sujet traité ici est tellement démesuré et passionnant qu’il se lit comme un polar.
Erik Larson nous décrit la mise en place en 1893 de la grande Exposition universelle de Chicago. Un projet titanesque en soit, mené par l’architecte Daniel Burnham, et une véritable mise en valeur touristique de cette ville industrielle, polluée et bien peu attrayante à cette époque. Une métropole en ébullition qui attira un jeune provincial plutôt avenant, H.H. Holmes, recherchant à prospérer lui aussi. Suivant les traces de Jack l’éventreur, qui en laissa de sanglantes quelques années auparavant à Londres, Holmes donna une dimension exponentielle à ses propres crimes : bâtissant un immeuble qui servit de théâtre à ses instincts de sociopathe, un labyrinthe de pierre et de béton qui cachait en son antre les cadavres de ses innombrables victimes.
Une histoire incroyable mais pourtant vraie qui donna à H.H. Holmes le triste titre de premier serial killer de l’histoire.

Hidden Kingdoms (Mark Brownlow)

note: 4Petits mais costauds! Espace adulte - 28 septembre 2017

Ce formidable documentaire aux incroyables prises de vues nous propose de suivre cinq bestioles astucieuses et pleines de ressources dans leur périple journalier. Indiana Jones n’a qu’à bien se tenir, car la musaraigne-éléphant est une minuscule souris d’Afrique qui ne se laisse pas impressionner par les gros mammifères de la savane! Le ouistiti de Rio de Janeiro s’est quant à lui bien acclimaté à la jungle urbaine et s’en va chiper sa nourriture au plus près du danger, alors que le Tamia du Canada doit faire face à de bien rudes hivers en stockant un maximum de nourriture dans sa tanière. Enfin, le toupaï de la forêt de Bornéo joue les spider-man d’arbre en arbre pour récupérer sa pitance, alors que la musaraigne-sauterelle du Mexique, rapide comme Speedy Gonzales, slalome à toute vitesse pour fuir ses prédateurs.
Cerise sur le gâteau, la captivante narration est assurée par la comédienne Cécile de France: très à l’aise dans son rôle de conteuse, elle semble elle-même amusée par les turpitudes des petits protagonistes. Un régal de film pour toute la famille.

Images fantômes (Elizabeth Hand)

note: 3L'île noire Espace adulte - 9 août 2017

Cassandra Neary, photographe new-yorkaise underground, est envoyée sur une île du Maine pour rencontrer et interviewer Aphrodite Kamestos, artiste de légende qui y vit retirée du monde depuis de nombreuses années. Mais tout n’est pas si tranquille sur ce bout de terre isolé : des personnes disparaissent, et les habitants se méfient des nouveaux arrivants, surtout lorsqu’une adolescente s’évanouit dans la nature le jour même de l’arrivée de Cassandra.
Thriller d’atmosphère, «Images fantômes » l’est assurément : un paysage glacé, et des autochtones inquiétants, à l’image de ce lieu hostile et figé dans le temps… L’héroïne-enquêtrice représentant à elle seule une fascinante énigme, par son comportement instinctif et déroutant. On attend avec impatience la suite des aventures de cette série prometteuse.

Trilogie Inspecteur Hodges n° 1
Mr. Mercedes (Stephen King)

note: 3Le jeu du chat et de la souris. Espace adulte - 21 juillet 2017

Bill Hodges, inspecteur à la retraite, a bien du mal à faire le deuil de ses anciennes affaires en cours… Le tueur à la Mercedes, qui a fait des dizaines de victimes en fonçant dans une foule de demandeurs d'emploi, est toujours en liberté et hante ses pensées. Alors qu’Hodges cherche encore à démêler le mystère et trouve de nouveaux indices, il est contacté par le meurtrier, bien décidé à en finir avec lui.
Le roi de l’épouvante amorce une trilogie passionnante, ayant pour personnage principal un vieux détective tenace. Aussi à l’aise dans le thriller que dans l’horreur, il s’amuse dans ce premier volet à confronter son anti-héros à un jeune tueur sadique, déterminé à laisser son nom dans l’histoire et prêt à tout. On se laisse prendre à cette traque aussi haletante qu’imprévisible.

L'enfant et le Maudit : Siuil, a Run n° 1
L'enfant et le Maudit (Nagabe)

note: 4Un conte sombre et sensible. Espace adulte - 25 avril 2017

Dans le monde extérieur vivent des êtres monstrueux, des êtres « maudits ». Ils n’ont pas accès au monde intérieur, car ils peuvent contaminer par simple contact les êtres normaux et les transformer en créatures à l’apparence démoniaque.
Pourtant, Sheeva, une petite fille insouciante, vit dans le monde extérieur en compagnie de celui qu’elle nomme « Le professeur », un maudit. Lui seul sait pourquoi elle ne fait plus partie du monde intérieur et lui cache la vérité pour la protéger…
C’est un joli conte sombre dans lequel nous plonge ce manga, au trait fin et délicat. Une étrange histoire d’amitié sur fond de malédiction, une petite merveille de sensibilité.

Idéal standard (Aude Picault)

note: 4Un souffle d’anticonformisme dans les relations amoureuses! Espace adulte - 18 mars 2017

Claire, trentenaire, travaille en service de néo natalité dans un hôpital. Elle cherche une relation durable, le bon partenaire que semblent avoir déjà trouvé toutes ses copines.
Elle rencontre Frank, et commence à expérimenter la vie de couple, avec ses hauts et ses bas…
Aude Picault aborde avec légèreté et humour les questions que peuvent se poser les célibataires qui ne trouvent pas facilement chaussure à leur pied, en égratignant au passage tous les stéréotypes que chacun se doit « forcément » de suivre pour accéder au bonheur parfait. Une BD comme une bouffée d’air frais qui bouscule les conventions, ça fait du bien !

Il faut que je vous parle (Blanche Gardin)

note: 4Un one-woman show qui dépote! Espace adulte - 24 novembre 2016

Si l'humour hautement abrasif et trash vous rebute, passez votre chemin. Pour les autres, cette retranscription du spectacle de Blanche Gardin (pas encore sorti en dvd malheureusement) pourrait bien vous faire rire. Beaucoup. Trop, même.
On culpabilise un peu de ricaner sur des sujets aussi sensibles (le terrorisme, la fin de vie, la dépression...), mais au final, un peu de cynisme ne fait pas de mal. Et celui de Blanche Gardin est délicieux!

Providence n° 1
La peur qui rôde (Jacen Burrows)

note: 5Les monstres sont parmi nous Espace adulte - 4 août 2016

New York, 1919. Robert Black, jeune journaliste passionné d’ouvrages réputés et introuvables, se lance sur la trace du livre de Hali, une oeuvre sulfureuse diffusée par l'intermédiaire d'une association secrète, la Stella Sapiente.
A travers toute la Nouvelle Angleterre, il va faire des découvertes perturbantes qui vont sérieusement ébranler sa raison…
La rencontre d’Alan Moore avec l’univers de Lovecraft fait encore des étincelles, après son terrifiant "Neonomicon".

Messe noire (Peter Straub)

note: 4La dimension cachée Espace adulte - 22 avril 2016

Un écrivain en mal d’inspiration se souvient d’un épisode de sa jeunesse : lorsqu’ils étaient encore adolescents et sous l’influence de Spencer Mallon, un homme charismatique, ses quatre plus proches amis avaient alors participé à une expérience surnaturelle et traumatisante… Réalisant qu’il ne sait rien réellement de ce qui s’est passé ce jour-là, il va les contacter afin d’obtenir enfin leurs témoignages. Et chacun a sa propre version… Un roman à l’atmosphère angoissante, qui grandit de récit en récit.

Micro (Michael Crichton)

note: 2Voyage au coeur du peuple miniature Espace adulte - 22 avril 2016

Un groupe d’étudiants se retrouve miniaturisé et plongé dans la faune Hawaienne : ils tentent de retrouver le laboratoire où ils pourront retrouver taille humaine, en affrontant aléas du climat et insectes hostiles… Dans son dernier roman, Crichton peine à retrouver le suspens qui a fait le succès de « Jurassic Parc ». Le résultat est néanmoins assez distrayant et se lit sans déplaisir…

Retour Haut