Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (Raphaëlle Giordano)

note: 5ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Patricia - 14 mars 2019

Comme les livres de Giordano j'ai beaucoup aimé.
Un [...]

Désintégration (Emmanuelle Richard)

note: 5Un sujet brûlant d'actualité AL - 30 mars 2019

L'écriture lucide et implacable d'Emmanuelle Richard met à [...]

Wonderland n° 1 (Yugo Ishikawa)

note: 4"Tout est mini dans notre vie"... Espace adulte - 20 mars 2019

Yukko se réveille un matin, minuscule et affolée, comme tous [...]

Le magicien d'Oz (Maxime Rovere)

note: 5A la recherche de la Cité d’Emeraude Espace jeunesse - 20 février 2019

Ce livre-CD, grâce à ses grandes illustrations, et à la [...]

Calendrier
« avril 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

  Vos coups de coeur  

 

La belle n'a pas sommeil (Éric Holder)

note: 4Un univers chaleurreux et original AL - 30 mars 2019

Le dernier roman d'Eric Holder, décédé récemment, installe un univers chaleureux et original, fait de personnages aux marges de la société et qui se débrouillent pour survivre. Un bouquiniste et une conteuse croisent leurs routes, s'aiment, et se délient...

Chanson de la ville silencieuse (Olivier Adam)

note: 3Blessure filiale AL - 30 mars 2019

L'héroïne de ce nouveau roman d'Olivier Adam, ballotée entre sa mère défaillante et son père rock star quand elle était petite fille, part à la recherche de celui-ci qui s'est débrouillé pour disparaître brutalement. Elle part sur ces traces à Lisbonne, ville aux dédales anciens qui préservent encore son mystère et peuvent dissimuler un homme en perdition.

Désintégration (Emmanuelle Richard)

note: 5Un sujet brûlant d'actualité AL - 30 mars 2019

L'écriture lucide et implacable d'Emmanuelle Richard met à nu les processus d'humiliation et d'appauvrissement qui enferment ceux que l'on dénomme "précaires" dans une impasse sans fin. Ce roman trouve aujourd'hui une résonance avec le mouvement des Gilets jaunes. Mais il est avant tout le témoignage d'une expérience vécue et qui ne cicatrise pas.

La nature exposée (Erri De Luca)

note: 5Une merveille d'écriture AL - 30 mars 2019

L'écriture sobre et intense d'Erri de Luca est faite de mots simples et de silences riches de sens.
Elle s'accorde si bien avec le sujet de ce roman où un artisan sculpteur est chargé restaurer une sculpture au sujet à la fois humain et sacré.

En attendant la neige (Christine Desrousseaux)

note: 5en attendant la neige Danielle - 26 mars 2019

très bon roman, on frise le polar... ce qui fait que je m'explique mal le classement dans les documents ???
pas un grand roman mais "sympatoche" et agréable à lire. Vaut le détour !

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (Raphaëlle Giordano)

note: 5ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Patricia - 14 mars 2019

Comme les livres de Giordano j'ai beaucoup aimé.
Un peu de bonne humeur, une grande dose d'espoir c'est Magique.
Bon c'est vrai le deuxième tiers est un peu exagéré coté chance dans la vie mais bon il faut que relativiser.
Un bon moment de détente, et d'optimisme.

Moi j'aime pas la mer (Françoise Xenakis)

note: 4moi j'aime pas la mer Patricia - 14 mars 2019

Une journaliste et un musicien qui chaque année rament ensemble. Iannis et Françoise sont dans un bateau ...

Drôle, vif, enlevé, voilà quelques qualificatifs pour ce livre très court et d'un humour total.
Je l'ai lu il y a très très longtemps à un moment où j'avais besoin de rire et depuis ce livre ne m'a jamais quitté, je l'ai lu et relu lorsque rien n'allait plus comme un pansement, un anti douleur. Puis ce livre fut remplacé par d'autres mais jamais totalement oublié.
Plus de quarante ans de bons et loyaux services c'est beaucoup, plus de quarante ans à ramer à bord d'un kayak avec mari et enfant chaque été, quelque soit le temps, à boire la tasse, à manger des nourritures sableuses, à camper sur des plages désertes, à prendre des coups de soleil amplifiés par l'eau de mer, à trembler même pour sa vie, c'est trop.
Avouez qu'il faut pour supporter cela être une femme exceptionnelle !
La gouaille de Françoise Xenakis fait merveille, on rit de bon coeur, on crie « mais quitte le bon sang !! » mais contre vents et marées on poursuit le voyage à bord du frêle esquif, on éprouve la soif, la faim, la peur, bref on marche pas on court.
Cherchez le d'occasion vous passerez un excellent moment de rire, le récit n'a pas pris une ride.

Piazza Bucarest (Jens Christian Grondahl)

note: 3Piazza Bucarest Nathalie - 13 mars 2019

Les 3 raisons pour lesquelles j'ai apprécié ce livre et pour lesquelles je le conseille. En 1, il traite des relations humaines. En 2, les situations se passent dans des pays qui m'étaient jusque là inconnu, et j'ai découvert un petit peu le Danemark et la Roumanie, j'ai eu l'impression de voyager. Et en 3, cela n'a été possible que parce qu'il a été écrit de cette manière là. Si vous n'êtes pas sensible à cette écriture, si vous ne vous laissez pas entraîner, peut-être que vous trouverez ce livre complètement inintéressant mais dans le cas contraire? Laissez-vous guider et entrez dans les vies de Scott et de Elena !!!

Le monde selon Britt-Marie (Fredrik Backman)

note: 4Le monde selon Britt-Marie Eva - 11 mars 2019

Lorsque Britt-Marie (63 ans) quitte son mari, elle fait la siège de l'ANPE et contre toute attente obtient (pour quelques mois) la place de gardien de la MJC d'une petite ville coincée entre 2 autoroutes. Dans ce bourg de "gilets jaunes" une bande de gamins jouent au foot sur le parking car le stade comme tout le reste a été vendu aux promoteurs. Reste l'unique pizzeria qui sert à tout et à tous. Obsédée de ménage elle découvre néanmoins le langage des jeunes, certains habitants attachants qui n'ont pas baissé les bras. Elle réussit à être amicale avec tous, dans ce milieu si différent du sien. Quand elle accepte le poste d'entraîneur afin que l'équipe participe à la coupe régionale de foot,l'espoir renaît. Sensible,émouvant, plein de bons sentiments pas mièvres ; style heurté et populaire bien adapté au contexte.

Mon amie Adèle (Sarah Pinborough)

note: 5MON AMIE ADELE Danielle - 9 mars 2019

Voilà un roman qui ne laissera pas indifférent. D'emblée on est intéressé par les personnages. Il y a de la manipulation dans l'air !! histoire racontée à deux voix.
La fin, surprenante, désarçonne malgré tout... mais on y croit ou pas.

Là où les chiens aboient par la queue (Estelle-Sarah Bulle)

note: 5Un livre magnfique aux couleurs de la Guadeloupe AL - 9 mars 2019

Esther-Sarah Bulle raconte avec une écriture magnifique, sensuelle et fine, les vies entrecroisées de la fratrie Ezechiel, de la Guadeloupe à la métropole.

Tu me trouveras au bout du monde (Nicolas Barreau)

note: 3tu me trouveras au bout du monde Patricia - 8 mars 2019

Un roman bien sympa divertissant à souhait.
Et si vous receviez une lettre de l'expéditrice Principessa, comment réagiriez vous ? Oui une lettre en 2016.
Une lettre pleine d'Amour pour vous conduire où ?
Un petit roman plein d'Amour qui m'a fait passer un bon moment et qu'il est sympa de lire de temps en temps.

La toile (Sandra Lucbert)

note: 4La Toile Amandine - 6 mars 2019

Un roman épistolaire, à l'heure du numérique. La Toile, c'est un peu les liaisons dangereuses version 2017, avec des histoires tout aussi scabreuses et savoureuses. J'ai beaucoup aimé.

Prières pour celles qui furent volées (Jennifer Clement)

note: 4Prière pour celles qui furent volées Evelyne - 6 mars 2019

Jennifer Clément se fait la voix des femmes mexicaines qui vivent dans la jungle du Guerrero, état où se trouve la ville d’Acapulco, célèbre pour ses plages.
Ladydi, la narratrice a 14 ans. Elle est née dans la jungle qui couvre les montagnes du Guerrero où c’est un malheur d’être une femme. Quand une fille nait, on la maquille pour l’enlaidir et éviter qu’elle ne tombe entre les griffes des narco-trafiquants qui volent les filles pour en faire des esclaves sexuelles.
L’écriture est simple, fluide, parfois teintée d’humour. On peut regretter la distance que l ’auteur met avec son sujet, alors que c’est Ladydi, la narratrice, qui est prise dans l’engrenage de la violence. Cela neutralise la force d’un récit d’une réalité cruelle et douloureuse.

A la ligne (Joseph Ponthus)

note: 4a la ligne Patricia - 4 mars 2019

Je suis un peu déçue par ce livre.
Si vous souhaitez découvrir le monde du travail (milieu ouvrier) ceci est très bien décrit.
C'est le milieu de l'usine seul compte la productivité peu voir pas d'humanité.
Nous le savons ce livre reste quand même un témoignage sur la résilience dans ce monde de bourreau du travail adoucit quand même à la fin par l'Amour d'une mère.

Confidences à Allah (Saphia Azzeddine)

note: 5Confidences à Allah Nathalie - 4 mars 2019

Lire des livres de Saphia Azzedine fut une superbe découverte. Alors que tout va mal pour cette jeune fille, elle retourne la situation d'une manière extraordinaire. Dans ce livre les femmes sont fortes, c'est ça qui me plaît !!!!

La femme de nos vies (Didier Van Cauwelaert)

note: 4La femme de nos vies Nathalie - 4 mars 2019

Je pense pouvoir dire que ce livre est merveilleux puisque plusieurs mois après l'avoir lu je ne sais toujours pas si j'ai adoré ou uniquement trouvé très bien. Il m'a fait me poser des questions même si je ne sais pas quelle est la part de réalité ou de fiction. Finalement, ce livre parle beaucoup des relations humaines et de ce que l'on laisse derrière soi après la mort.

Le déjeuner des barricades (Pauline Dreyfus)

note: 4Le déjeuner des barricades Nathalie - 4 mars 2019

Ce livre m'a permis de mieux cerner l'ambiance de mai 68 à Paris en ayant les avis des 2 côtés de "la barrière" et j'ai découvert un milieu qui m'était totalement inconnu jusque là (les grands hôtels, hôtel Meurice, le Ritz, etc...)

Je vous écris de Téhéran (Delphine Minoui)

note: 5Je vous écris de Téhéran Nathalie - 4 mars 2019

Livre passionnant qui permet de mieux connaître ce pays ambigü. De plus, Delphine Minoui est une femme franco iranienne donc concernée personnellement mais qui ne connaissait pas ce pays avant d'aller s'y installer en tant que journaliste et d'écrire ce livre...

Métaphysique des tubes (Amélie Nothomb)

note: 5Métaphysique des tubes Nathalie - 4 mars 2019

Dans l'ensemble j'aime beaucoup les livres d'Amélie Nothomb mais celui-là est, à mon avis, un se ses meilleurs.

Agatha Raisin enquête n° 1
La quiche fatale (M. C. Beaton)

note: 1Agatha Raisin La quiche fatale Nathalie - 4 mars 2019

livre de détectives et de relations humaines sympathique à lire pour se détendre

Rue du bonheur (Anna Fredriksson)

note: 3rue du bonheur Patricia - 4 mars 2019

Ce roman est l'histoire de la vie d'une famille recomposée comme c'est le cas dans notre société
C'est une histoire de pension qui n'est pas versée .
C'est aussi l'histoire d'ados mal comprises.
La chance fait que la maman va gagner au loto, l'argent va-t-il tout résoudre ?
J'ai eu envie de connaître la fin mais il y a quand même des longueurs.

L' Arbre à poules gros caractères (Denis Humbert)

note: 3l'arbre à poules Patricia - 1 mars 2019

Un roman sympa qui nous parle de 4 adolescents qui ne trouent pas leur place dans la société.
Ils sont issus de milieu rural et pensent qu'en ville tout est Magique.
Serai ce qu'une illusion ?
Les années passent, les générations se succèdent on parle toujours bio avenir progrès.

Les vacances du petit Renard (Arthur Cahn)

note: 1Les vacances dU petit Renard Eva - 26 février 2019

Paul n'est pas le petit Renard des livres d'enfants mais un ado qui s'ennuie sur ses mottes de paille et qui donne libre cours à ses pulsions sexuelles. A ne pas mettre entre toutes les mains...

Nos vies désaccordées (Gaëlle Josse)

note: 4Nos vies désaccordées Eva - 26 février 2019

Assez envoûtant. L'histoire d'un virtuose du piano et d'une jeune femme. Coup de foudre entre la musique et la peinture puis la folie, la séparation. A la fin de chaque chapitre, un paragraphe en italique, comme un œil extérieur qui analyse et juge les actions du pianiste. Pas de fin nette mais peut-être une promesse de renaissance de l'art au-delà de la folie.

Une pièce montée (Blandine Le Callet)

note: 3une pièce montée Eva - 26 février 2019

Chaque chapitre porte la voix d'un personnage lors d'un mariage. Livre peu épais mais intéressant ; comment le même événement est ressenti et interprété avec des réminiscences pour chacun.

Patte de velours, oeil de lynx (Maria Ernestam)

note: 3patte de velours et oeil de lynx Eva - 26 février 2019

Ou le pouvoir des chats ! Lorsque le jeune couple s'installe à la campagne pour avoir un jardin, du calme et pour le bien de leur chat, leurs voisins les accueillent aussitôt, ce qui n'est pas le cas de leur chat. Entre ce chat belliqueux et le nouveau venu s'installe vite un bras de fer. Mais est-ce seulement une hostilité de ce chat ? L'ambiance drôle et décontractée des débuts vire bientôt à l'oppression.

Eleanor & Park (Rainbow Rowell)

note: 4eleanor and park Patricia - 25 février 2019

Un roman bien sympa.
On rit, on pleure.
J’ai été en admiration devant cette jeune fille qui sait affronter son beau père malgré sont comportement ainsi que les méchancetés de ces jeunes filles à l’école.
Park tant qu’à lui surpasse sa timidité.
Une vrai d’histoire d’amitié.
La fin est surprenante.
Un livre young adulte qui m’a fait passé un bon moment.

Donne-moi quelque-chose qui ne meure pas (Christian Bobin)

note: 5donne moi quelque chose qui ne meure pas Patricia - 24 février 2019

Quelle découverte la meilleure façon de découvrir Bobin dont une challengeur nous a fait les éloges.
qe livre plutôt un album est Magique.
Le texte ainsi que les photos sont superbes
Ce livre se déguste c'est la vie la mort l'Amour les Hommes les Femmes la Société.
Je l'ai adoré et je garde les références pour l'offrir à au moins deux personnes qui je sais l'apprécieront.
J'ai eu envie de recopier presque tout le texte tant cela donne à réfléchir bref c'est la vie.
Lisez le j'aimerai avoir vos impressions.

L'infinie patience des oiseaux (David Malouf)

note: 3l'infinie patience des oiseaux Patricia - 23 février 2019

Je ne mets que 3 étoiles car j'aurai aimé resté un peu plus en Australie avec ce livre. J'ai beaucoup mieux aimé la première partie où on découvre la faune et la flore de l'Australie. Dans la deuxième partie nos héros australiens partent faire la guerre en Europe et nous voici dans un classique roman sur les tranchées intéressant néanmoins.
Je vais me mettre en quête de livre de Malouf que je viens de découvrir.

Valentine ou La belle saison (Anne-Laure Bondoux)

note: 4valentine ou la belle saison Patricia - 23 février 2019

Un vrai moment de plaisir.
Comment s'accommoder d'un secret de famille quand il est question d'héritage.
Ce roman est un peu policier il n'y a pas de sang mais il faut mener l'enquête.
Avec pour toile de fond les élections présidentielles de 2017, ce roman nous fait sourire quand sont évoqués les conversations des personnages que ce soit à PARIS où à la campagne.
Un bon roman que je ne peux que vous conseiller.

Un chien de saison gros caractères (Maurice Denuzière)

note: 4un chien de saison Patricia - 23 février 2019

Un livre tip top pour retrouver le sourire.
Pas de la grande littérature mais un bon moment de détente.
Notre héro prend en pension le chien d'une famille amie et que va-t-il advenir ?
C'est l'histoire d'un chien très envahissant plein de malice mais qui nous devient bien sympathique mais que l'on aime mieux voir chez les autres.

Khalil (Yasmina Khadra)

note: 4khalil Danielle - 19 février 2019

Le 13 novembre 2015, la ceinture d'explosifs de Khalil n'explose pas. Il cherche refuge, se sent seul et abandonné. Sa sœur jumelle décèdera dans un attentat à Bruxelles. Il s'interroge et se demande s'il a fait les bons choix. Sobre et puissant ce livre soumet, à nous aussi beaucoup de questions, sur la "motivation" des terroristes.

Le réveil du coeur (François d' Epenoux)

note: 4le reveil du coeur Patricia - 13 février 2019

Oh quel beau roman !
Un ode à la nature
Que l'affection de Malo pour son grand père est attendrissante
Plein de jolies scènes pleines de tendresse, j'en ai eu larme à l’œil.
Que vous dire de plus découvrez ce joli roman, très apaisant, pas mélo du tout c'est la vie.
Faut s'adapter et reconnaître ce qui est bien ce qui est mal dans le progrès faut rien rejeter.
J'ai hâte de continuer à découvrir cet auteur.

Six fourmis blanches Gros caractères (Sandrine Collette)

note: 4six fourmis blanches Patricia - 11 février 2019

Un bon polar qui sans trop de sang m'a fait découvrir le monde de la randonnée en Albanie au plus profond de la montagne.
Le monde des avalanches est très bien décrit ainsi que celui du sauvetage.
Au chaud sous ma couette, j'ai imaginé ces pauvres victimes prisent par la tempête
Les pages se tournent toutes seules.

L'homme qui s'aime (Robert Alexis)

note: 1L'homme qui s'aime Eva - 11 février 2019

Un jeune dandy d'une grande beauté promène son ennui dans tous les salons parisiens avec son amie Lucile, jusqu'au jour ou une Comtesse le pousse à s'habiller en femme. Et c'est la révélation : en se voyant dans le miroir il tombe amoureux de cette femme. Mais ce n'est pas le mythe si connu revisité... Il se marie à Naples, devient "femme perdue" des ruelles italiennes, tient un salon littéraire à Paris. Est-ce vraiment une quête d'identité du héros ou un simple amusement d'oisif ? Livre plutôt dérangeant et sombre, la joie ou la satisfaction n'apparaissent pas vraiment lors des changements de personnalités.

Nous, les vivants (Olivier Bleys)

note: 4nous les vivants Patricia - 3 février 2019

Grace à ce roman j'ai découvert l'hélicoptère.
Cet engin qui sauve des vies mais dont on ne parle pas.
Le héros est un pilote d'hélicoptère pris au piège de cette nature glaciale et du monde des Andes.
Comment faire face à l'illusion et à la réalité de ce monde et de cette société

Le lion (Joseph Kessel)

note: 4le lion Patricia - 3 février 2019

J'ai relu ce livre, plutôt j'ai lu ce livre dont je n'avais pas de souvenirs sauf le titre et l'auteur.
Agée de mes 62 ans, je l'ai lu pour un challenge autour des animaux.
C'est le premier titre qui m'est venu à l'esprit.
En un mot il est MAGNIFIQUE.
L'amour de cette fille avec King, la description des paysages, la simplicité du ton, les personnages tout est très bien décrit.
J'ai adoré, n'hésitez pas à lire ou relire ce classique.

Une reine de trop (Jean-Paul Malaval)

note: 4une reine de trop Patricia - 3 février 2019

Il m'arrive de temps en temps de lire un livre de cette collection où l'on découvre les paysages et nos régions.
Avec celui-ci j'ai passé un magnifique moment dans le Lubéron.
Mais il n'y a pas que le Lubéron, il y l'histoire de ces petites abeilles que je n'aime pas mais qui m'ont séduites de part leur comportement.
Le parallèle entre notre société et le monde des abeilles est très original et réel.
Chambouler sa vie avec les codes imposés par la société est-ce possible ?
J'ai eu envie de recopier plein de passages.
C'est presque un coup de cœur

L'hiver du mécontentement (Thomas B. Reverdy)

note: 4l'hiver du mécontentement Patricia - 3 février 2019

Ce livre nous raconte une période de la vie à Londres que je ne connaissais pas.
Comment vivre une période difficile en essayant soi-même d'aller de l'avant ?
Le parallèle entre la vie de notre jeune comédienne qui essaye de s'en sortir et le personnage Richard III qu'elle incarne au théâtre est très intéressante.

La femme au miroir (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 4la femme au miroir Patricia - 3 février 2019

J'étais impatiente de découvrir un nouveau roman d' Éric-Emmanuel Schmitt car généralement je ne suis pas déçue! J'ai eu un peu de mal a rentrer dans le roman, les personnages sont attachants mais je ne comprenais pas le fil conducteur du roman et ou l'auteur voulait en venir.

Et puis j'ai soudainement été happé, et prise une envie de connaitre le destin de ces trois femmes hors du commun. D'abord il y a Anne qui vit au temps de la renaissance, Hanna qui vit a Vienne au début du XXe et puis enfin Anny, actrice a Hollywood. Rien en commun donc et pourtant ces trois femmes ont le courage et la détermination d'aller au bout de leurs rêves, de leurs convictions.

Je serai bien incapable d'en choisir une et de dire que je l'ai préféré car toutes trois apportent un petit quelque chose au roman. J'ai beaucoup aimé le mélange des genres : on découvre différentes époques et pour le personnage d'Hanna c'est a travers des lettres qu'elle se livre a nous lecteur.
La fin m'a beaucoup émut et touché, je n'en dirais pas plus pour ne pas dévoiler l'intrigue mais je vous recommande vraiment ce livre qui est magnifique.

Les hauts de Hurlevent (Emily Brontë)

note: 4les hauts du hurle vent Patricia - 3 février 2019

Encore une histoire qui m'a profondément ébranlée.
Dès les premières pages, l'auteure nous entraîne dans ce tourbillon familial des plus destructeurs qui va engendrer une terrible vengeance.
L'amour qui lie Heathcliff et Catherine est le ciment de ce roman si oppressant. Ce qui aurait pu être une belle histoire, par l'incompréhension et les principes qu'elle chamboule, laisse dans son sillage malheur et folie.
Ce très beau roman est un pur bijou dans l'analyse psychologique des personnages.
Emily Bronte décortique l'âme humaine avec précision et nous offre le portrait d'un homme torturé et rongé par le chagrin qui pousse la colère et la haine à la limite du supportable, pour lui et ceux qui seront amenés à l'entourer.
Jamais un amour impossible n'aura été si fort et si beau, ce récit m'a retourné le cœur et m'a énormément marquée. A lire et à relire!

Le jour où les lions mangeront de la salade verte (Raphaëlle Giordano)

note: 4les jours où les lions mangeront de la salade verte Patricia - 3 février 2019

Mon deuxième Giordano est je ne suis pas déçue.
Je comprends son succès bien mérité à mon avis.
Ce roman est pétillant, un peu d'humour de tristesse de nostalgie en bref c'est la vie où il est impossible que chacun (e) ne se retrouve pas.
Et notre petite pelote très attendrissante.
Un très bon roman qui ne peut pas laissé indifférent(e) que je regrette d' avoir terminé, un très bon moment.

Cupidon a des ailes en carton (Raphaëlle Giordano)

note: 4cupidon a des ailes en carton Patricia - 3 février 2019

J'ai beaucoup aimé, je n'avais jamais lu Giordano.
L'occasion m'a été offerte avec son dernier roman pour un challenge.
Inutile de vous dire que je vais me précipiter pour me procurer les autres.
Ce roman est loin d'être feel good .
L'amour, me direz-vous, comment le vivre, le percevoir, qu'est-ce vraiment ?
Ce livre est réflexion sur la vie, on ne peut pas y rester indifférent.
En un mot lisez-le, j'ai été très surprise.

Ne reviens pas sur tes pas (Catherine Moret-Courtel)

note: 3Ne reviens pas sur tes pas Eva - 3 février 2019

Une jeune veuve au quotidien laborieux part rejoindre son fils au Chili. Elle découvre un milieu de riches entrepreneurs anciennement exilés politiques en France ; rappel de la politique chilienne (Allende,Pinochet) et aussi le problème de l'usurpation des terres des Indiens mapuches. La nature l'enchante, malgré les tremblements de terre, ses habitants aussi. Va-t-elle retourner à son quotidien ingrat ? Optimiste et dépaysant.

L'affaire Lolita (Penelope Fitzgerald)

note: 3L'affaire Lolita Eva - 3 février 2019

Espérant faire revivre un village, Florence se heurte aux notables. A lire pour l'atmosphère particulière aux petits villages anglais. Miss Marple ne déparerait pas pour déjouer les complots qui se dressent contre Florence qui n'a que l'ambition d'ouvrir sa librairie. Mais les âmes bien pensantes des lieux ne l'entendent pas de cette oreille !

Les belles ambitieuses (Stéphane Hoffmann)

note: 4les belles ambitieuses Patricia - 30 janvier 2019

Je devais lire ce livre depuis longtemps .
C'est fait et c'est une très bonne surprise.
Je ne savais pas trop ce qui m'attendait.
L'histoire tourne autour de l'ambition.
Où nous mène t 'elle ? Peut-on faire sans elle ?
Est elle source de réussite professionnelle ?
Et l'Amour dans tout cela.
Faut il ambitionner au grand Amour. ?
Ce livre est une chronique des années 1970 1980 dans la sociéte politique parisienne qui m'a donné envie de me documenter sur cette période.

Un clafoutis aux tomates cerises (Véronique de Bure)

note: 4Un clafoutis aux tomates cerises Evelyne - 24 janvier 2019

Jane, une vieille dame de 90 ans, tient un journal sur une année, au fil des saisons. Elle habite seule dans une grande maison en pleine campagne près de Vichy. Elle raconte les petits riens de sa vie avec lucidité. Elle sait profiter des plaisirs que l’existence lui apporte, ses promenades dans les bois, ses parties de cartes, les déjeuners ou goûter avec ses amis , la messe du dimanche, ses petites escapades en voiture pour aller à la ville faire ses courses, les échanges avec « la petite Angèle », sa femme de ménage et avec ses voisins. Elle aime la convivialité et apprécie un petit verre de vin blanc ou de Crémant partagé avec ceux qu’elle aime. Elle cuisine avec amour et congèle en vue de repas futurs. Elle raconte cette vie toute simple avec humour et tendresse.
Rien de triste dans ce roman où il ne se passe quasiment rien, rythmé en quatre parties par les saisons. L’écriture est légère et l’auteur livre un roman tout chaud, tout rond. La narratrice s’achemine paisiblement vers la mort. Il faut dire qu’elle n’est pas malade et relativement alerte pour son âge. J’ai aimé ce roman de la grande vieillesse qui est positif, Mais est-ce un livre qui peut intéresser la jeune génération? l’auteur pointe le décalage des gens âgés face à des technologies nouvelles ou au numérique, un changement social tellement rapide et si important qu’il peut aussi ne pas être imaginé.

La part des flammes (Gaëlle Nohant)

note: 4La Part des flammes Evelyne - 24 janvier 2019

Trois destins de femmes s’entrecroisent. Des femmes qui ont cherché à exister et vivre selon leurs désirs dans une société particulièrement corsetée.
L’une a eu une existence historique, la duchesse d’Alençon, petite soeur de la célèbre impératrice d’Autriche, Sissi. Déçue par son mariage, elle a dû rompre avec un homme qu’elle a profondément aimé. Elle a finalement trouvé son équilibre en dédiant sa vie au soutien et aux soins des pauvres, en particulier des tuberculeux, maladie fort contagieuse et mal soignée à cette époque.
Les deux autres portraits sont le fruit de l’imagination de l’auteur, ceux de la jeune Constance d’Estingel et celui de la jeune veuve, Violaine de Raezal. Le fond de l’histoire est un événement historique et dramatique: l’incendie du Bazar de la Charité. La duchesse d’Alençon y tenait un stand et elle avait proposé à Constance et Violaine de venir l’aider. C’est là que se noue leur amitié.
Lla duchesse d’Alençon perdra la vie au cours de cet incendie.

Le contexte historique est intéressant. L’auteur décrit la société aristocratique de la fin du 19ème siècle, très conventionnelle. On découvre aussi les internements abusifs qui permettent la mise à l’écart de personnes qui dérangent. Les personnages de ce roman sont attachants. C’est un livre d’une écriture fluide qui se lit facilement.

Bon rétablissement (Marie-Sabine Roger)

note: 3bon rétablissement Patricia - 24 janvier 2019

Un livre sympa comme d'habitude avec Marie Sabine Roger je n ai pas été déçue
Ce livre nous parle du quotidien à l'hôpital d'une personne d'une soixante d'années très réaliste.
Situation vécue ou pas par chacun d'entre nous c'est la vie.