Les belles ambitieuses (Stéphane Hoffmann)

note: 4les belles ambitieuses Patricia - 30 janvier 2019

Je devais lire ce livre depuis longtemps .
C'est [...]

Sauvages (Nathalie Bernard)

note: 4sauvages Patricia - 19 janvier 2019

Un très bon roman qui se passe au [...]

Made in abyss n° 1 (Akihito Tsukushi)

note: 5Au sein du tréfonds Espace jeunesse - 31 janvier 2019

Avec Made in Abyss, Akihito TSUKUSHI nous offre un univers [...]

Sirius (Stéphane Servant)

note: 5Un long voyage Espace jeunesse - 31 janvier 2019

Stéphane Servant signe un roman de science-fiction extrêmement fin, aussi [...]

Calendrier
« février 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123

 

CONCERT-DÉCOUVERTE

Soul


AWA LY
 

 

Née en France de parents sénégalais, Awa Ly se passionne très tôt pour la musique et le chant. Installée à Rome, elle travaille comme productrice pour des chaînes de télévision et chante dans différents groupes. En 2009, elle sort son premier album Modulated tout en commençant une carrière d'actrice en Italie.

En 2016, Awa édite son troisième album, Five And Feather, né d'un rêve : « Le son me menait jusqu’à cette surface liquide, alanguie sous une blue moon, se souvient-elle. Sur l’eau, flottait une apparition, aura drapée de vêtements vaporeux, parlant une langue inconnue, ni français, ni italien, ni wolof : une diseuse d’histoire. Elle m’a soignée… ». L'album est réalisé par Jean Lamoot et Pascal Danae du groupe Rivière noire (Victoire de l'album de musiques traditionnelles ou de musiques du monde en 2015), y participent également les musiciens Ballaké Sissoko, Guo Gan et y figure un duo avec Faada Freddy (Here). Awa compose les 10 titres de l'album, en langue anglaise (You will be mine est écrit par Slow Joe) sur une musique héritée du jazz, de la soul, de la folk et de rythmes africains.


Article / interview sur site Marie-France
:

On a déniché une petite pépite : Awa Ly. Cette chanteuse s’est entourée d’une belle formation musicale pour livrer un album à mi-chemin entre le jazz et la pop, saupoudré d’influences africaines. Un régal. Awa Ly, c’est un peu notre ovni musical du printemps. D’origine sénégalaise, cette jeune artiste française s’est désormais installée en Italie. Elle afait un long chemin avant d’enregistrer ses premiers morceaux, mais de fil en aiguille elle ne résiste plus à la musique et s’y consacre intégralement.

Pour son troisième disque, on sent distinctement des influences jazz, pop mais aussi africaines. Intitulé Five And Feather, l’album est une très bonne surprise. La voix d’Away Ly est portée par un ensemble musical riche qui nous transporte sans peine dans son univers. Profitez-en, il est entièrement disponible en ligne. On a voulu en savoir un peu plus sur l’itinéraire de cette chanteuse au talent magique.


Quelles sont vos influences primordiales ?
Mes influences sont très éclectiques et le fruit de mes racines. Mes parents sont de grands mélomanes avec une passion pour la folk, les musiques maliennes et sénégalaises mais aussi beaucoup de jazz. Je crois que ma musique rassemble par petites touches tous ces éléments.

Comment s’est passée la composition ?
Certaines chansons me suivent depuis un long moment. Par exemple, le morceau « Here » existe depuis 2013. D’autres chansons se sont naturellement ajoutées au fil du temps, dont la plus récente « You will be mine » imaginée en 2015. J’imagine ces morceaux comme des chroniques de ma vie, à la manière d’un album photo. Ensuite, j’ai eu le luxe d’avoir un an pour choisir mes titres, les retravailler avec une formation musicale riche.

Justement, pas trop intimidant de travailler avec un orchestre ?
Non, car ce fut surtout un vrai travail de confiance avec les réalisateurs de cet album Pascal Danaé et Jean La Mote. Très enthousiastes, c’est grâce à eux que j’ai pu travailler avec des musiciens qu’ils connaissaient.  Ainsi, en fonction de mes envies du moment, ils ont appelé leurs musiciens pour travailler le plus simplement possible, tout en trouvant la note juste. Pour la scène, on sera en formation plus réduite (batterie, contrebasse, guitare et voix) ce qui permettra d’écouter les morceaux d’une nouvelle façon.

Le single « Storyteller », c’est une invitation au voyage ?
Tout à fait ! C’est le premier titre de mon album et je crois qu’il permet d’introduire le plus facilement mon disque : il est efficace, linéaire et simple. C’est aussi une invitation à l’amour de l’humanité, de l’environnement. Prendre soin les uns des autres.

CONCERTS-DÉCOUVERTE AWA LY - Soul SAMEDI 23 MARS
15h00
Espace Musiques & Cinémas - 2ème étage
Entrée libre sur réservation au 01.46.12.76.06

 

Partager "6 - Awa Ly" sur facebookPartager "6 - Awa Ly" sur twitterLien permanent

 

CONCERT-DÉCOUVERTE

Jazz


HILDEGARDE WANZLAWE
 

Hildegarde Wanzlawe entre dans la musique et le chant de manière complètement autodidacte. Après une formation en technique vocale et chant classique auprès de Francine Léopold, depuis ses débuts en Bretagne, elle poursuit un cheminement extrêmement personnel et atypique. Du jazz à l’improvisation, des musiques brésiliennes au chant lyrique, de la chanson réaliste à la chanson engagée, le chant est sans frontières de styles ou de langues. La chanteuse est buissonnière et son chant est libre.

Interprète, improvisatrice, inspirée et influencée par la vie et par Ella Fitzgerald, Shirley Horn, Chet Baker, Norma Winstone, Mel Tormé, Joao Gilberto, Jacques Prévert, Maurice Ravel, Carmen McRae, Bobby McFerrin, Kurt Elling, Elis Regina, Charlie Haden, J.S.Bach, Duke Ellington, Fats Waller, Joni Mitchell, Stevie Wonder...

Hildegarde a suivi une formation de technique vocale en chant classique, mais son approche du jazz et de l’improvisation est essentiellement autodidacte. En novembre 2002 elle présente à “La Filature” de Mulhouse la création d’un spectacle, “A Gente Canta Amore”, en quintet avec deux pianos (Alain Jean-marie et Pascal Salmon). Elle enregistre deux albums sous son nom “Live au Tempo”, en Mars 2000 et « No Detour Ahead » en 2005.

Son répertoire jazz est à rapprocher incontestablement de celui d'Ella Fitzgerald qu’Hildegarde affectionne tout particulièrement. Avec le pianiste Pascal Salmon elle développe par ailleurs un répertoire brésilien autour de coups de cœur communs signés Guinga, Chico Buarque, Edu Lobo, Caetano Veloso…

Depuis 2005 elle a participé à différentes créations qui ont fait l’objet d’enregistrements avec le contrebassiste, compositeur et arrangeur Patrice Caratini : « De l’Amour et du Réel » avec le Jazz Ensemble, « Short Songs » en trio et plus récemment  en 2014 « Chant des Rues » au théâtre d'Ivry sur Seine. Dans chacune de ces esthétiques Hildegarde révèle une voix étonnante, un phrasé très sûr servi par la sensibilité et la présence qui caractérisent les grandes chanteuses.

CONCERTS-DÉCOUVERTE HILDEGARDE WANZLAWE - Jazz SAMEDI 6 AVRIL
15h00
Espace Musiques & Cinémas - 2ème étage
Entrée libre sur réservation au 01.46.12.76.06

 

Partager "7 - Hildegarde Wanzlawe" sur facebookPartager "7 - Hildegarde Wanzlawe" sur twitterLien permanent

 

CONCERT-DÉCOUVERTE

Récital de piano


INGMAR LAZAR
 

 

Né en 1993 à Saint-Cloud, Ingmar Lazar commence le piano à l'âge de 5 ans. Il se produit pour la première fois à la Salle Gaveau à l'âge de 6 ans. À dix ans, il remporte le concours international EPTA à Namur en Belgique, en 2008 il est le vainqueur du concours international « les C. I. M. de Val-d'Isère », et remporte en 2013 le prix du piano de la Fondation Tabor au Verbier Festival (Suisse).

Ingmar Lazar a été invité à se produire en Allemagne, en France, en Italie, en Israël, en Lituanie, en Roumanie, en Russie, en Slovénie, en Suisse, en Ukraine, ainsi qu'aux États-Unis dans des salles prestigieuses telles que la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski et la Maison Internationale de la Musique à Moscou, l'Auditorium Mann de Tel-Aviv, l'Auditorium Henry Crown de Jérusalem, la Grande Salle de l'UNESCO à Paris, La grande salle philharmonique de Ljubljana… ainsi que dans de nombreux festivals (Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Festival international de Colmar, Festival international de Dinard, Festival «Les notes blanches» de Courchevel, Festival «Randonnées musicales en Gâtinais» en Essonne, Festival du Château de Lourmarin, Festival international de Chioggia, Festival "Estate Regina" de Montecatini Terme, Festival "Pianomaster" de Gravedona, Festival international de piano de Querceto…).


Il a joué sous la baguette de Vladimir Spivakov, Jean-Jacques Kantorow, et avec des orchestres tels que l'Orchestre National Philharmonique de Russie, l'orchestre de chambre «Les Virtuoses de Moscou», l'Orchestre Lamoureux, l'Orchestre symphonique de Toruń, l'Orchestre de chambre de la radio de Bucarest, l'Orchestre symphonique académique de la Philharmonie de Lviv, l'Orchestre symphonique du Festival de Chioggia, l'orchestre à cordes «Mainzer Virtuosi» …

Il a enregistré plusieurs CDs en tant que soliste et en duo avec Alexandre Brussilovsky pour le label Suoni e Colori, ainsi que pour plusieurs émissions télévisées et radiophoniques. Ancien élève de Valéry Sigalevitch à Paris, il a étudié à la Hochschule für Musik, Theater und Medien de Hanovre auprès de Vladimir Krainev, Zvi Meniker et Bernd Goetzke, où il a obtenu son Bachelor en 2014.

Il étudie depuis 2009 à l'Académie Internationale de Piano du Lac de Côme où il bénéficie des conseils de Dimitri Bachkirov, Malcolm Bilson, Fou Ts'ong, Peter Frankl, Stanislav Ioudénitch, Vladimir Mischouk, William Grant Naboré et John Perry, et poursuit son Master auprès de Pavel Gililov à Salzbourg .

Programme :
Joseph Haydn : Variations en fa mineur, Hob XVII/6
Ludwig van Beethoven : Sonate n° 32, op. 111
Frédéric Chopin : Scherzo n° 3 op. 39
Alexandre Scriabine : Sonate n°5 op. 53

CONCERTS-DÉCOUVERTE INGMAR LAZAR - Récital de piano SAMEDI 25 MAI
15h00
Espace Musiques & Cinémas - 2ème étage
Entrée libre sur réservation au 01.46.12.76.06

 

Partager "8 - Ingmar Lazar" sur facebookPartager "8 - Ingmar Lazar" sur twitterLien permanent